vendredi 16 février 2018

L'ignorance de Ferry

Les maths ne servent à rien ! Ce n'est pas moi qui le dis, c'est un ex-ministre de l'Éducation Nationale, agrégé de philosophie, excusez du peu !

Pour lui, les mathématiques servent uniquement de sélection et rien d'autre ! Les sciences ? connais pas ! Le monsieur ne se sert pas des maths donc personne ne s'en sert ! Est-il seulement conscient que sans cette science, sans les équations de Maxwell par exemple, il ne disposerait même pas de la technologie nécessaire pour répandre sa suffisance de philosophe (sic) à travers nos écrans et nos radios ?


On devine que le monsieur a eu des problèmes en maths... il n'est pas le seul ! Ses propos révèlent son amertume, la revanche qu'il souhaite prendre (« les matheux, les vrais, (???) sont des gens qui ne comprennent pas qu'on ne comprenne pas »). Mais quelle ignorance crasse, quelle bêtise, quel mépris ! Je n'en reviens toujours pas. La filière S est la meilleure pour faire médecine ? Et comment, car la médecine est une Science ! Je m'abstiendrai ici de parler des dizaines de milliers d'étudiants en filières scientifiques, écoles d'ingénieurs, classes préparatoires, des chercheurs en maths, en physique fondamentale et expérimentale... - je pense que le monsieur n'est pas préparé à ce genre de révélation.

Les maths, monsieur Ferry, sont le langage de la Science, et ce n'est pas moi qui le dis :

« La philosophie est écrite dans cet immense livre qui se tient toujours ouvert devant nos yeux, je veux dire l'univers, mais on ne peut le comprendre si l'on ne s'applique d'abord à en comprendre la langue et à connaitre les caractères dans lesquels il est écrit. Il est écrit en langue mathématique, et ses caractères sont des triangles, des cercles et autres figures géométriques, sans le moyen desquels il est humainement impossible d'en comprendre un mot. »
Galileo Galilei, l'Essayeur, 1623

Alors, évidemment, la philosophie naturelle de Galilée, qu'on appelle aujourd'hui Physique, n'est pas non plus votre fort, tout philosophe que vous êtes.

Monsieur Ferry, qui soit dit en passant n'estimez pas utile de prouver l'utilité de votre propre discipline au quotidien, vous êtes un symptôme, celui du manque total de culture scientifique dans les milieux médiatiques et politiques. Quasiment tous les journalistes et politiques sont issus de filières littéraires. Ce n'est pas un défaut de venir d'une filière littéraire, bien sûr, mais c'est un problème quand cela s'accompagne d'une absence totale de culture scientifique, d'une uniformisation au niveau zéro dans ce domaine de tout une profession, tellement visible et puissante.

Bien sûr les scientifiques sont partiellement responsables de cet état de fait, car bien qu'étant parfaitement conscients du problème de cette absence de culture scientifique dans notre pays, ils s'en sont trop longtemps désintéressés. La réforme du bac dont il est question ces jours-ci en comporte malheureusement une conséquence trop concrète, à savoir le bannissement des sciences au profit des matières littéraires dont cette indéboulonnable philosophie (forcément en tronc commun!). On en a de même eu l'illustration l'an dernier avec la pitoyable polémique sur la suppression du latin et du grec (qui, comme chacun sait, sont utiles au quotidien monsieur Ferry!). Touchez à ça et Jean d'Ormesson écrit un pamphlet dans le figaro (bon ok, mauvais exemple). Mais supprimez des pans entiers du programme de maths et de sciences physiques, et il n'y aura pas un mot à ce sujet dans les médias (restés coincés en primaire à en croire les différents reportages)... Le fait que les écoliers français soient lanterne rouge n'émeut plus personne, on se contente de faire le gros dos...

Le monde n'a jamais utilisé et eu besoin autant de sciences, et les sciences utilisent les mathématiques, c'est comme ça monsieur Ferry.  La construction de bâtiments nécessite des études en résistance des matériaux donc des équations aux dérivées partielles, leur chauffage repose sur de la thermodynamique. La mécanique nécessaire à la fabrication du moindre de nos objets du quotidien, de nos véhicules, utilise des calculs et raisonnements mathématiques très poussés, bien au-delà des triangles qui vous ont semble-t-il fait horreur dans votre scolarité. Vous voulez comprendre quelque chose au réchauffement climatique ? vous en aurez besoin ! Vous avez bien un GPS dans votre voiture ? Avez-vous la moindre idée de la façon dont il fonctionne, des corrections relativistes nécessaires sans lesquelles la dérive serait d'une dizaine de mètres par jour ? Savez-vous qu'Eratosthène au IIIème siècle avant JC avait déjà estimé la circonférence de la Terre par la seule puissance du raisonnement mathématique ? Savez-vous seulement que la Terre est ronde ?

Vous n'êtes pas scientifique, grand bien vous fasse, je ne suis pas philosophe, mais par pitié, quand l'envie vous prendra de prouver votre ignorance d'un tel sujet sur un ton professoral devant des millions de téléspectateurs, abstenez-vous.

samedi 18 novembre 2017

Rock the classic : Eluveitie

Rock the Classic est une émission diffusée sur la chaîne allemande 3sat, dont l'objectif est de briser les barrières existant entre la musique classique et les autres styles musicaux.

Dans l'épisode (qui date de 2015) dont il est ici question, on découvre donc le présentateur de l'émission, joueur de flûte traversière, et son acolyte joueur de Basson qui arrangent un morceau avec le groupe suisse Eluveitie. Le morceau dont il est question est le célèbre In The Hall of The Mountain King [dans l'antre du roi sous la montagne] d'Edvard Grieg. Ce morceau avait déjà interprété entre autres et dans d'autres occasions par Epica (dans une version somme toute assez conventionnelle sur leur album live The Classical Conspiracy) et Helloween (en concert en intro/improvisation de Future World notamment).

J'ai trouvé cette émission très intéressante car on assiste à la rencontre avec les musiciens dans la salle de répétitions du groupe, leur découverte du morceau et tout le travail d'adaptation et de préparation, ainsi que l'explication de certains éléments du contexte historique de ce morceau issu de la culture norvégienne du XIXème siècle.

Voici donc ci-dessous deux vidéos : le morceau lui-même interprété par le groupe devant quelques centaines de chanceux, et plus bas l'émission elle-même dans sa totalité (en Allemand mais il y a des sous-titres Anglais, ne pas oublier de les activer si comme pour moi la langue de Goethe vous est très étrangère).

Un grand merci à Andrea B. qui les a uploadées sur Youtube.






J'oubliais : mention spéciale au présentateur pour sa tenue cravate / blouson de cuir rose / short / chaussettes / sandales. So Metal !!

dimanche 24 septembre 2017

Catvrix !

Les Gaulois, avant de devenir un peuple de râleurs professionnels, étaient un peuple de guerriers farouches (et sans doute un peu râleurs aussi). Parmi les divinités celtiques alors vénérées ou redoutées figurait Caturix (Catu = bataille, rix=roi), assimilé au grec Ares ou au romain Mars ; et c'est lui qu'évoque Eluveitie, parmi d'autres divinités, sur son dernier album acoustique en date, Evocation II: Pantheon, consacré, comme son nom le suggère, à la mythologie celtique.


Extrait de cet album intégralement chanté en Gaulois (saluons la performance!), voici donc la vidéo officielle de Catvrix, troisième titre, très incantatoire, à en être extrait, après Epona et Lvgvs (voir ci-dessous). Ça change, et personnellement j'aime beaucoup. Les paroles traduites en anglais un peu plus contemporain sont disponibles ici.




Cet album marque également quelques changements de line-up au sein du groupe, notamment le départ de la vocaliste-flûtiste-vielliste Anna Murphy (partie fonder Cellar Darling) et son remplacement par Fabienne Erni pour assurer le chant et la harpe, entre autres.

Musicalement plus classique, voici Lvgvs, évoquant le dieu des arts:



Toujours issu du même album, voici Epona, du nom de la déesse cavalière :



À voir également, l'intégralité de la prestation du groupe au Summer Breeze Festival 2017. Et remercions la télé allemande de nous proposer ce dont la pauvre télé française sera je pense à jamais incapable!

dimanche 18 juin 2017

Richard Dawkins : pour un athéisme militant

Richard Dawkins, en 2010
Voici la vidéo d'une conférence qui date un peu (2008), mais qui est plus que jamais d'actualité, par Richard Dawkins, célèbre biologiste britannique, conférence donnée dans le cadre des rencontres organisées par le groupe TED.

Il y défend comme à son habitude sa vision rationnelle du monde, par opposition à toutes les formes de croyances aveugles, mais son message est plus particulièrement adressé aux athées convaincus mais qui constituent malgré tout une majorité, ou au moins une grande minorité, incroyablement silencieuse.

L'athéisme est, il est vrai, vu comme quelque chose de tabou dans nos sociétés. Se déclarer athée, c'est accepter d'être vu comme un ennemi par beaucoup de tenants des religions (dont certains particulièrement violents évidemment) et suspecté automatiquement des pires intentions - alors que la plupart du temps le pire ne vient pas de la raison ! C'est même passible de mort dans beaucoup de pays arriérés. Il est socialement plus sécurisant de se dire agnostique ou « laïc ». Pourtant, si j'affirme quelque chose (voir la théière de Russel), c'est bien à moi de prouver ce que je dis et non aux autres de prouver le contraire...

Une grande partie de son intervention concerne la situation politique aux États Unis où un ancien président avait même déclaré que les athées ne pouvaient pas être des citoyens comme les autres. Là, des groupes de pression religieux acquièrent un pouvoir politique démesuré sans qu'à l'opposé aucun groupe n'ose revendiquer son athéisme et s'organiser pour faire entendre la voix de la science et de la raison.

Petite citation (source: http://atheisme.free.fr/Contributions/Atheisme_usa.htm):
Sherman : Que comptez vous faire pour obtenir les voix des citoyens des Etats-Unis qui ne croient pas en Dieu, les athées ?
Bush : Je n’aime pas beaucoup la communauté athée. Croire en Dieu est quelque chose d’important pour moi.
Sherman : Mais vous êtes d’accord que les athées ont les mêmes droits et sont tout autant des patriotes que les autres citoyens de ce pays ?
Bush : Non, à mon avis les athées ne devraient pas être considérés comme des citoyens de ce pays, on ne devrait pas non plus les considérer comme étant des patriotes qui aiment leur pays, notre credo national le dit clairement, nous sommes une nation soumise à Dieu.
Sherman (un peu surpris) : Et est ce que vous êtes d’accord avec le principe constitutionnel de séparation de l’église et de l’Etat ?
Bush : Oui, je ne soutiens pas une religion unique. Je suis tout à fait pour la séparation de l’église et de l’état. C’est juste que je n’aime pas les athées.
Source : Talibans in USA : pour George Bush Sr., les athées ne sont pas des citoyens américains.

Il faut à tout prix sortir du tabou et s'engager dans un athéisme militant et oser l'irrespect des croyances - pas des personnes - qu'on veut nous imposer soit directement soit indirectement par l'autocensure. À cet égard, Richard Dawkins juge et j'en suis d'accord qu'il est important que les athées fassent connaître ouvertement leur position.



C'est une vidéo très drôle - voir le passage où il établit la corrélation statistique entre niveau d'éducation et athéisme et observe l'impossibilité d'accéder à des responsabilités politiques aux USA si on ne revendique pas ses croyances religieuses (sauf être capable de mentir à ce propos) : la conclusion est que le système écarte les personnes à la fois intelligentes et honnêtes.

C'est aussi et surtout une intervention qui fait réfléchir et elle vaut bien qu'on y passe 30 minutes en ces temps troublés !

Dans un registre un peu moins militant, c'est également lui qui intervient sur le dernier album en date (2015) de Nightwish, Endless Forms Most Beautiful (citation de Darwin), pour les parties narratives de Shudder Before The Beautiful et The Greatest Show On Earth. L'album tout entier était centré sur la théorie de l'évolution des espèces.

dimanche 21 mai 2017

R.I.P. Chris Cornell

On a appris cette semaine le décès de Chris Cornell, musicien de son état, très connu pour avoir été le chanteur-guitariste des pionniers du mouvement grunge Soundgarden jusqu'en 1997. C'est notamment à lui qu'on doit le célèbre Black Hole Sun (album Superunknown, vidéo ci-dessous), titre délicieusement torturé sorti en 1994. Soundgarden s'était reformé en 2010 et avait publié un nouvel album en 2012.

Chris Cornell avait également poursuivi sa carrière en solo et aussi avec Audioslave.



R.E.P.

vendredi 19 mai 2017

Ghost : Cirice

Je ne résiste pas au plaisir de partager le clip officiel de Cirice, single extrait du troisième album de Ghost, Meliora, sorti en 2015.


Chef d’œuvre du genre à mon avis, ce clip est fortement inspirée par le Carrie de Stephen King. On y retrouve bien sûr Papa Emeritus II sous les traits d'un jeune garçon, accompagné des célèbres Nameless Ghouls, interprétant la chanson lors d'un spectacle de fin d'année de son école... et une petite héroïne qui se fâche un peu à la fin.

Un coup à filer la chair de poule à Miss Boutin... Personnellement j'adore !

samedi 29 avril 2017

Ultra Vomit : Panzer Surprise !

Ultra Vomit a sorti hier 28 avril son 4ème album studio, Panzer Surprise !, plus de 9 ans après le précédent Objectif Thunes (2008) où figuraient déjà des morceaux de bravoure tels ce Je collectionne des canards (vivants).

  1. Entooned
  2. Kammthaar
  3. Un chien géant
  4. Takoyaki
  5. Super sexe
  6. Hyper sexe
  7. La bouillie I
  8. E-TRON (digital caca)
  9. Le train fantôme
  10. Calojira
  11. La bouillie II
  12. Jésus
  13. Anthracte
  14. Keken
  15. La bouillie III
  16. Noël
  17. Pink Pantera
  18. La ch'nille
  19. La bouillie IV
  20. Batman vs. Predator
  21. Pipi vs. caca
  22. Evier metal
Alors comme d'hab on y retrouve tout ce qui a fait le succès du quatuor nantais, avec une série de 22 titres plus parodiques que jamais (liste ci-contre), avec d'énormes clins d’œil et hommages vers des groupes plus ou moins mythiques tels que Rammstein (Kammthaar) ou encore Gojira, AC/DC (magnifique adaptation gospel de Thunderstruck dans ce "Jésus" !) et Pantera. Un peu d'humour pipicaca aussi, obligé.

Je les avais vus sur scène au RaismesFest 2009 et j'espère que j'en aurai de nouveau l'occasion !

L'album est en écoute intégrale gratos notamment sur deezer et sans doute ailleurs. Ci-dessous le teaser. Imparable !





Ultra Vomit: The Renouvellement of... par Daryuss