vendredi 16 juillet 2021

Epica : Consign To Oblivion (live)

Aujourd'hui, premier jour de congé ... que diriez-vous d'un peu de métal symphonique qui fait du bien par où il passe ?

J'ai choisi un (relativement ancien) morceau d'Epica, un groupe que j'ai eu la chance de voir deux fois sur scène (au RaismesFest 2009 et plus tard en 2015 à l'Aéronef de Lille). Voici donc Consign To Oblivion (tiré de leur second album, du même nom, sorti en 2005), live au Zénith de Paris, définitivement un de leurs morceaux les plus heavy, qui fait la part belle aux growls de Mark Jansen. Un Mark Jansen qui sur ce titre vole un peu la vedette à Simone Simons.

Certainement une de leurs performances live les plus réussies, j'adore!

mardi 25 mai 2021

Liliac: Symphony Of Destruction

Voici de nouveau une excellente reprise de la part de Liliac, groupe familial dont je parlais déjà ici en 2019 à l'occasion d'une de leurs précédentes reprises (de Dio en l'occurrence). Cette fois il s'agit d'un standard de Megadeth, Symphony of Destruction.

Megadeth qui, au passage, vient de se séparer de son bassiste historique David Ellefson, pour des raisons semble-t-il tout à fait sordides, à la veille de dévoiler leur nouvel album succédant à Dystopia sorti en 2016.

Bravo en tout cas à Liliac!

samedi 8 mai 2021

Floor Jansen : Alone

Autre chose aujourd'hui, voici une reprise par Floor Jansen, postée sur YouTube en novembre 2020, d'une chanson que j'avais découverte au début des années 1990 sur une compilation de power ballads, et que j'avais adorée: Alone.

Selon Wikipedia, c'était une chanson d'un groupe largement inconnu i-TEN avant d'être véritablement popularisée par le groupe de rock mélodique Heart en 1987 (voir cette version).

Ici il s'agit d'une version acoustique tout en puissance et maîtrise de Floor, ce qui finalement ne surprendra personne !

samedi 1 mai 2021

Dimmu Borgir: Gateways

Aujourd'hui je vous propose une autre chanson avec une ambiance très joyeuse... un peu de black metal symphonique, aucun de ces mots n'étant vain, voici Dimmu Borgir avec Gateways, extrait du DVD live (enregistré avec un véritable orchestre symphonique) Forces Of The Northern Light.

À écouter et regarder la nuit, de préférence..

dimanche 28 février 2021

Nightwish : The Poet and The Pendulum live @Wembley

C'est avec une certaine surprise que je m'aperçois que je n'ai pas partagé, sur cet humble blog qui fêtera cette année ses 15 ans (wow), la vidéo live officielle de Nightwish jouant à Wembley en 2015 The Poet And The Pendulum. La vidéo a été publiée par le groupe le 2 octobre 2020, j'espère que tu me pardonneras ô visiteur silencieux cette terrible faute.

Ce titre ouvrait l'album Dark Passion Play, le premier de l'ère post-Tarja, sorti en 2011. C'est un morceau particulièrement torturé reflétant les états d'âme de l'époque de Tuomas Holopainen. Comme souvent, cela conduit à de purs chefs d’œuvre, et c'est bien de cela qu'il est question ici.

En 5 parties magistralement orchestrées et arrangées, le groupe nous délivre un morceau en forme de montagnes russes émotionnelles, du désespoir à l'agressivité et des moments de calme, de résignation et aussi de réconfort. Chanté à l'époque par Anette Olzon, qui n'avait pas démérité loin de là, on retrouve aujourd'hui l'incroyable talent vocal de Floor Jansen, parvenue au travers de ses nombreuses qualités et performances jussqu'à éclipser Tarja.

Chose étonnante, magie des "rézossocios" diront certains, on assiste à une multiplication sur Youtube de vidéos de « réactions » de personnes découvrant Nightwish grâce à une « armée Nightwish » qui envahit leurs commentaires ... Pour des personnes (parfois compositeurs classiques, coach vocaux ou simples quidams...) n'ayant jamais goûté au métal symphonique de ce niveau, je comprends la surprise et l'émerveillement !

En tout cas c'est un  morceau épique, peut-être le plus impressionnant que j'aie vu en live. Plus que Ghost Love Score ou The Greatest Show on Earth, mais ce dernier point reste sujet à débat !

Je mets deux vidéos ci-dessous de la même prestation. La première est celle officielle publiée par le groupe, donc peut-être la moins encline à disparaître un jour, tandis que la seconde a été éditée par des fans pour y inclure des extraits de paroles et les titres des parties, et permet de mieux comprendre ce morceau.

À regarder et écouter, de préférence au casque ou avec un très bon système audio, avec à l'esprit la tourmente traversée par Tuomas et l'ensemble du groupe suite à l'éviction, avec pertes et fracas, de Tarja.

D'abord donc la vidéo live officielle:

Et voici la version éditée:

lundi 18 janvier 2021

Stairway to Heaven

En ce début d'année 2021 que je souhaite à tous excellente (comment ça elle ne peut être que meilleure ?), je vous propose un classique ultime, repris magistralement par Heart, accompagné d'un orchestre symphonique, d'un chœur gospel et en special guest, de Jason Bonham (fils de feu John bien sûr) à la batterie... voici Stairway To Heaven !

C'était en 2012 lors du « Kennedy Center Honors » attribué à Led Zeppelin pour l'ensemble de sa carrière, en présence de John Paul Jones, Robert Plant et Jimmy Page. À noter aussi la présence remarquée d'un certain Barack Obama, qui a souvent affiché son amour de la bonne musique.

Grandiose !

lundi 27 juillet 2020

Ensiferum : Andromeda

Le groupe finlandais de Folk Metal Ensiferum a récemment sorti en 2020 un nouvel album (disponible intégralement ici) que j'ai trouvé excellent, intitulé Thalassic.

Parmi les 10 titres qui le composent, j'ai notamment beaucoup aimé celui dédié au mythe de la princesse Andromède, fille de la reine Cassiopée d'Éthiopie, titre logiquement intitulé Andromeda. Voici le clip officiel !